À moto vers...

Les Terres Africaines

Aventurez-vous dans la savane

Afrique de l'Est

Afrique de l'Est :

Ouganda - Rwanda Tanzanie - Kenya

Août-Oct. 2018

5350 km à moto

Bajaj Boxer 110cc

Carnet de route de la Red Rocket :

 

16.9.2018 : Karatu -> Lac Burunge / 125km

 

Le soleil tape. Pas d’animaux en vue. Je pars donc sur la route qui passe entre les parcs Manyara et Tarangire. Paysages secs. Beaucoup de villages massaï et de troupeaux. En empruntant un petit chemin je me retrouve à conduire au milieu des zèbres, à faire la course avec une autruche et surtout … à rencontrer mes premières girafes ! =) =) =) 

Bivouac au bord du lac Burunge. Une hyène me mettra la pression en venant hurler à moins de 10m de ma tente.  03°52’01.87’’S - 35°51’39.44’’E 

 

17.9.2018 : Lac Burunge -> Meserani / 110km 

 

Quel réveil ! Un vrombissement me fait sortir de ma tente. Des centaines de gnous sont en train de passer à quelques dizaines de mètres de ma tente. Un défilé pendant 5 minutes non stop. Amazing Wildlife ! =)

Les deux pécheurs croisais la veille sont là avant même le soleil, je déterre mon p’tit dèj et le partage avec eux, puis je plis le camp et longe le lac Burunge.

Je retourne me perdre sur la même piste qu’hier. Je ne le savais pas, mais si il avait beaucoup d’animaux, c’est qu’il s’agissait d’une réserve ! =D Autruches, antilopes, zèbres et girafes sont encore au rendez vous ! Heureux ! La piste, quoique sableuse, est agréable. Des traces fraiches de félins me mettrons la pression. Je rejoins la route.

Bitume jusqu’à Meserani. Au loin, se tient le mythique Mont Meru !

 

 

Tout juste redescendu du cercle polaire arctique et me voilà en Afrique Subsaharienne. Mon objectif : faire le tour du lac Victoria sur une vieille moto, une Bajaj Boxer 110cc.

 

5353km, plongé dans de nouveaux mondes, à rouler au milieu des animaux sauvages, à jeter ma tente sur leurs territoires. Je fis des singes, des hyènes et des éléphants mes compagnons d’une nuit, mes compagnon de route. Et je fis des Massai, des Dakota et autre tribus mes amis d’aventure. Un mélange de cultures et de traditions qui ne cessent d’aiguiser ma curiosité et le spectacle d'une nature sauvage et authentique.

Que retirer d’une telle aventure ? Le nez brûlé, de la poussière jusqu’au fond de la gorge, des kilos en moins, une barbe en plus. Autant que les pistes, les africains ne m’ont pas rendu la tâche facile, physiquement et moralement me voilà épuisé comme je ne l’ai jamais été après une aventure. Au pied du mont Elgon, deux mois plus tôt, aurais-je pu prédire tout ce qui aller m’arriver ? Aurais-je pu savoir que ce voyage serait aussi fatiguant qu’exaltant ? Que la difficulté des pistes n’était qu’une épreuve pour arriver dans des lieux magiques où m’attendaient des expériences prodigieuses et inexprimables ? Non, car c’est ainsi que l’on crée les aventures, en se lançant dans l’inconnu, en repoussant ses limites, en prenant à droite quand votre conscience vous dit d’aller à gauche. Faut-il de l’audace ? Du courage ? Non, il suffit d’avoir de l’envie, et c’est ainsi, qu’au détour d’un chemin on vous invite à participer à une fête traditionnelle massai, c’est ainsi qu’en bas d’une descente on apprécie sans bouger le féérique spectacle de l’envole de centaines de flamants roses, c’est ainsi, qu’en ouvrant la fermeture de sa tente, on se retrouve à partager son petit déjeuner avec un couple de singes. C’est ainsi, qu’on s’émerveille de la bonté humaine et de la générosité de la nature. 

Aventure suivante

  • Maptogo
  • Facebook
  • Instagram
  • Maptogo
  • Black Instagram Icon
  • Noir Vimeo Icône

Lucas

Lepage